mercredi 2 janvier 2019

Opération de sabotage à Donetsk


Dans le nuit du 1er janvier 2019, un attentat à l'explosif a visé un pont de chemin de fer au Sud de Donetsk, dans le district de Proletarsky. un puissante charge a été placé contre un des pilier du pont sans toutefois réussir à le sectionner et faire s'effondrer l'édifice.

Cet attentat important bien qu'exceptionnel n'est pas le premier à viser une infrastructure logistique de la République de Donetsk. L'année dernière un pont entre Donetsk et Lugansk avait également été la cible d'un commando ukrainien au moment où des pressions offensives étaient réalisées sur le front Nord.

Cette fois c'est sur le tronçon de la voie ferrée Chumakovo-Larino, au km 27, qu'un pylône central en béton armé du pont de chemin de fer enjambant la voie de contournement Slavyansk-Donetsk-Marioupol, a été sapé.

De toute évidence ce sabotage était destiné à couper une voie ferrée logistique importante qui permet le transport de matériel, véhicules et munitions entre le front de la République et sa frontière Sud qui est l'objectif potentiel majeur d'une potentielle offensive ukrainienne. 


Le trafic a été interrompu à 16h et aussitôt les services du Ministère des Situations d'Urgence de la République Populaire de Donetsk sont intervenus d'arrache pied pour construire un pilier de renforcement, travail achevé pendant la nuit et qui a permis une réouverture du trafic le 2 janvier à 6h00 du matin.


Ces derniers jours plusieurs autres actions ont confirmé une stratégie offensive ukrainienne visant à perpétrer des actes de sabotage à partir d'éléments infiltrés à travers la ligne de front, voire de collabos vivant sur le territoire de la République de Donetsk. ainsi plusieurs caches d'explosifs disposées dans des maisons en ruines proches de la ligne de front ont été découvertes ainsi qu'un dispositif explosif posé sur une vois ferrée qui a pu être désamorcé à temps.

2ème cache d'explosifs trouvée sur la ligne de front 
en lisière de Donetsk,fin décembre 2018


Malgré la stabilisation du front de ces derniers jours les forces ukrainiennes, à travers ces actions de sabotage dans le profondeur et des opérations de reconnaissance réalisées dans la "zone grise",  montrent leur détermination à poursuivre leurs attaques contre le territoire des républiques de Donetsk et Lugansk. 

Il est à noter que beaucoup de ces caches et engins explosifs découverts avant leurs utilisations l'on été par des citoyens ordinaire de la république qui ont alerté les autorités compétentes (Service de sécurité des chemins de fer ou police). Ceci prouve s'il en été besoin que la vigilance et la sécurité sont considéré ici comme l'affaire et le devoir de tous.

Erwan Castel


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.