mercredi 16 mai 2018

Le réveil de la bête

129


Mercredi 16 mai 2018
Depuis hier les harcèlements des snipers ukrainiens s'intensifient au milieu des habituels tirs d'armes automatiques, grenades propulsées et roquettes portatives qui scandent, heure après heure, la défense du front de Promka.

Aux premiers frémissements de l'aube, alors que des chants d'oiseaux saluaient le blanchiment du levant, la guerre elle aussi s'est étirée sur la steppe, rompant la monotonie d'une veille nocturne avec un crescendo de percussions sonores où chaque position venait rejoindre tel un nouveau musicien l'orchestre d'acier jouant une matinale à Promka.

Voici une courte vidéo sonore (1mn) dans laquelle on peut distinguer 
un mortier de 120mm, réveillant progressivement les armes légères.

1 heure plus tard, les détonations d'effacent à nouveau devant les gazouillis plus mélodieux des oiseaux, tandis que les lignes des lisières et des tranchées apparaissent désormais sous une clarté humide encore timide.

Un autre journée s'ouvre sur le front dévasté de Yasinovataya...

Erwan Castel


Les autres extraits de ce journal du front peuvent être retrouvés ici : Journal du Front

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.