vendredi 26 février 2021

Bombardements autour de Donetsk


Dans le Donbass, la politique ukrainienne du pire continue a frapper et de façon exponentielle les territoires de républiques populaires de Donetsk et Lugansk, obligeant leurs forces de défense à riposter elles aussi régulièrement.

Après avoir bombardé le Sud de Donetsk aujourd'hui les ukrainiens ont pilonné aujourd'hui en milieu d'après midi l'Ouest et le Nord de la cité dans des bombardements dont les échos sont parvenus, puissants, jusqu'au centre ville.

De Staromikhailovka à l'Ouest jusqu'à l'aéroport au Nord l'alerte à été immédiatement donnée à 16h30. après les premières arrivées de l'artillerie ennemie, invitant les habitants (dont beaucoup profitaient d'une première après midi ensoleillée) des périphéries urbaines à rester dans leurs abris.

  • 16h25, bombardement secteur Peski, ancienne usine chimique (Oktyabrsky)
  • 16h36, bombardement secteur Veseloe (Oktyabrsky)
  • 16h39, bombardement secteur Sud Ouest de Donetsk,
  • 16h45, bombardement secteur de l'aéroport (Oktyabrsky),

C'est principalement le secteur d'Okryabrsky au Nord de Donetsk qui a été pris pour cible par les mortiers du 16e bataillon de la 58e brigade ukrainienne positionnée à Peski. Plus de 18 obus se sont ainsi abattus sur le village de Veseloe (déjà frappé la veille) situé à l'Ouest de l'aéroport. Les tirs ukrainiens, dans une cadence lente (2 coups par minute au maximum) se sont imposés pendant plus d'une demi heure. D'autres tirs ont été dirigés dans ce même secteur vers l'usine chimique de Donetsk, désaffectée depuis qu'en 2014 elle avait été prise pour cible par des tirs de missile tactique ukrainien Toska U.

"Lors de ce bombardement ukrainien, un défenseur républicain a été tué"  a déclaré le service de presse de la Défense. Un incendie s'est aussitôt déclaré dans les bâtiments de l'usine qui n'avaient plus été bombardés depuis avril 2016.

Dans le Sud de la RPD, les ukrainiens du 501e bataillon de la 36e brigade  ont également tiré en matinée avec des mortiers de 120mm sur le village de Leninskoe, une dizaine d'obus et avant que les milices n'aient eu besoin de riposter, le commandant du secteur ukrainien interrompait le bombardement, déplorant 3 morts et 4 blessés graves...suite à l'explosion accidentelle d'un tube au moment du tir. 

Oups diront certains, juste punition des dieux diront d'autres.

Plus au Nord dans la RPD c'est le village de Logvinovo sur le secteur de Debalsevo qui a été la cible de l'artillerie lourde ukrainienne

Le soir à 1945 c'était à nouveau Gorlovka (au Nord de la RPD) qui était la cible de l'artillerie lourde de Kiev.

Sur ordre du commandement, les forces républicaines ont été autorisées à réaliser des tirs de riposte sur les positions ukrainiennes identifiées responsables des bombardements sur Leninskoe (secteur de Mariupol). Selon des sources ukrainiennes, un premier bilan fait état de " 3 "200" (tués) et 10 "300" (blessés) ".Soit pour le seul secteur de Mariupol du côté ukrainien, 6 tués et 10 blessés dont plusieurs dans un état grave !


Parallèlement à cette intensification de ses bombardements sur le front l'armée ukrainienne continue ses mouvements pour renforcer un dispositif offensif:

  • Déplacement d'unités de combat de la deuxième vers la première ligne du front.
  • Retour vers le front de l''artillerie lourde depuis ses zones de "retrait" (imposé par Minsk) 
  • Acheminement de renforts blindés venant de l'Ouest (Volnovakha) ou du Nord (Kramatorsk)
  • etc.
Un autre exemple de renfort blindé ukrainien en route 
vers le front du Donbass: ce convoi ferroviaire filmé
 par un habitant de Kramatorsk (env 100 Nord Donetsk).
Sous visibles essentiellement des véhicules de combat
d'infanterie type BMP2, des camions de ravitaillement et 
des groupes de transmissions, de logistique et sanitaires.

Ailleurs ce sont les observateurs internationaux de l'OSCE, qui signalent dans leur rapports quotidiens un rapport quotidien, l'arrivée dans le Donbass de 40 unités d'artillerie interdites par les accords de Minsk (obusiers automoteurs 2S3 Akatsiya de152 mm., 2S1 Gvozdika, 122 mm, obusiers tractés D-30 "Frog", 122 mm), ainsi que le positionnement d'un grand nombre de véhicules blindés dans des zones résidentielles.

En début de soirée des tirs d'infanterie continuaient à marquer de leurs traçantes la ligne de front de Donetsk, où des soldats en alerte scrutent l'arme a la main l'horizon menaçant.

L'ukropithèque Zelensky semble s'être engagé dans une fuite en avant annonçant un sombre printemps, et ce n'est pas ce faucon de Biden qui va chercher à le retenir, bien au contraire !

Erwan Castel

"Donbass en feu !"

"Tiens bon, patrie !"


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.